De tels dispositifs sont prévus pour un emploi industriel et se présentent sous des formes variées. Cette diversité correspond aux nombreux secteurs d’activité qui recourent à une ventilation centrifuge afin d’évacuer l’air vicié, entre autres. Zoom sur ces appareils indispensables.

Des ventilateurs aux caractéristiques particulières

L’efficacité d’une ventilation bien paramétrée tient à l’inclinaison des aubes sur la partie rotative de l’appareil. La particularité du ventilateur centrifuge consiste en une aération qui n’est pas parallèle à son « arbre », c’est-à-dire à la longue pièce cylindrique qui lui transmet son impulsion. Un ventilateur hélicoïde se distingue de ces modèles. Les pales peuvent être droites ou bien inclinées vers l’avant. Dans ce dernier cas, l’hélice comporte un grand nombre d’aubes penchées dans le sens de sa rotation. Ces éléments sont de faibles dimensions : on parle alors de roue « à cage d’écureuil ». Il arrive aussi que les pales soient penchées vers l’arrière, dans le sens inverse à sa rotation : cette hélice est appelée « roue à réaction ». Ces divers types d’inclinaison ont un effet sur le rendement de l’air ventilé. Le système avec roue à réaction est plus performant.

Des dispositifs utiles dans l’industrie

Les ventilateurs génèrent un flux d’air qui maintient une température suffisamment basse dans les équipements avec moteurs, y compris les appareils informatiques. Dans les aérateurs hélicoïdaux, la ventilation est assurée par le biais de deux parties immobiles : le distributeur et le diffuseur. Un élément mobile, l’hélice est quant à lui propulsé par le moteur. Les ventilateurs centrifuges ont une grande utilité pour traiter l’air dans des systèmes de climatisation et de chauffage. Grâce à une technologie mise au point par des spécialistes, leur pression (moyenne ou haute) fournit une puissance suffisante pour remédier aux pertes de charge dans le réseau d’évacuation de l’air. Cette fonctionnalité s’avère précieuse lorsque le système fait face à des obstacles ou des dysfonctionnements mais nécessite cependant un flux d’air continu. Les appareils d’aération centrifuges servent aussi pour le dépoussiérage industriel.

Autres atouts des ventilateurs centrifuges

Ces appareils conviennent également au désenfumage de locaux. Ils sont mis en place pour garantir un phénomène d’extraction ou de soufflage de l’air (ou d’un autre gaz). Ces ventilateurs sont fabriqués dans des matériaux qui ne subiront pas l’abrasion due aux gaz. Les poussières évacuées dans l’air vicié sont traitées, en fonction de leur nature. Le débit de ces ventilateurs est chiffré en mètres cubes par heure (m3/h) et il dépend bien sûr du volume d’air en question. La turbine ou l’hélice de l’appareil a un diamètre variable, en général compris entre 100 et 180 mm. Ces appareils ne peuvent pas être efficaces au-delà d’une certaine température, surtout lorsqu’ils aspirent l’air vicié. Ce seuil est exprimé en degrés Celsius. Le son produit par ces ventilateurs est aussi indiqué par les fabricants, il est compris entre 80 et 90 décibels.